12 juillet 2020 7 12 /07 /juillet /2020 16:15

Ça fait un paquet d' années que je louche sur ce sommet !

C' est à la fois le toit de la Drôme et du Parc du Vercors (qui a détrôné il y a peu le Grand Veymont)

J' étais venu il y a quasiment 5 ans avant de faire demi tour tout près du sommet car des orages se faisaient menaçant.

Je n' étais pas revenu depuis, parce que Lus la Croix Haute ça a beau être dans la Drôme ça fait quand même bien 2h de route !

Je quitte le parking à 7h45. Il faut remonter le vallon de la Jarjatte, puis quitter le sentier du lac du Lauzon, contourner la bergerie, puis affronter un pierrier bien merdique et encore une pente finale bien pentue (oui c' est une pente pentue !)

J' arrive au sommet juste aprés midi j' ai explosé la pendule !

2 randonneurs arrivent peu après mais ne s' arrêtent pas, j' ai donc le sommet pour moi tout seul !

Je casse la croûte et m' octroie une pause de pas loin de 2h : je n' ai plus qu' à redescendre.

La descente est aussi merdique que la montée (ou alors j' ai perdu l' habitude ?)

1300m de dénivelée et enfin, j' ai foulé le toit de mon département ! Heureusement je n' habite pas en Haute Savoie !

Le Rocher Rond (2453m)
Le Rocher Rond (2453m)
Le Rocher Rond (2453m)
Le Rocher Rond (2453m)
Le Rocher Rond (2453m)
Le Rocher Rond (2453m)
Le Rocher Rond (2453m)
Le Rocher Rond (2453m)
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 08:38

On ne va pas se mentir, si je me suis levé à 4h ce matin, c' était pour gravir le point culminant de mon département, le Rocher Rond...

A ce petit jeu, j' apprends que les Mariligériens sont les mieux lotis avec un point culminant au sommet vertigineux de la colline de la Bréteche à 116m et que les hauts savoyards eux doivent pousser jusqu' à 4810m.

Finalement les drômois sont au 15ème rang avec le Rocher Rond.

Et bèèè on en apprends des choses ici.

Bref du fond du Vallon de la Jarjatte quasi désert je compte bien aller là bas en haut avant la pluie prévue pour l' après midi

L' Aiglière (2258m)

Je traverse la forêt, et laisse le chemin du lac du Lauzon pour partir au Sud vèrs le Penas.

Il n' y a pas de sentier sur la carte IGN mais en la comparant avec Google Earth et les vues satellite de Geoportail ça semble passer par là.

Ca ajoute 100m de dénivelée, et surtout je gagne une centaine de km de voiture, et surtout une heure de sommeil.

L' Aiglière (2258m)

Le rocher Rond (à contre jour)

L' Aiglière (2258m)

La vue s' ouvre sur le Grand Ferrand et Vallon Pierra

L' Aiglière (2258m)

Sous cet angle il n' a pas l' air si rond que ça et semble bien difficile d' accès

L' Aiglière (2258m)

Finalement ça passe pas trop mal entre pentes herbeuses et pierriers, par contre c' est pentu je sors sur la crète avec un vent à décorner les bœufs.

J' aime bien parcourir les cartes IGN en faisant mes parcours, je découvre qu' ici il y a des poètes : de cette crète on peu notamment apercevoir par exemple le "Cul Froid" et le "Trou d' Uc"....

L' Aiglière (2258m)

Le rocher rond est là tout près, mais je décide de faire demi tour, je me suis arrêté une bonne demie heure, pour attendre qu' un troupeau avance (bergers sympas et sans patou, dans ces conditions ça ne me dérange pas) et puis je me suis un peu trainé dans la montée et j' arrive beaucoup plus tard que prévu, la pluie étant attendue vèrs 15h, je ne prends pas de risques, une fois en bas je constate que j' aurais eu le temps...

L' Aiglière (2258m)

En redescendant ça souffle un peu moins mais à peine

L' Aiglière (2258m)

Je casse la croûte au soleil et m' autorise une pause

L' Aiglière (2258m)
L' Aiglière (2258m)

Le ciel est de plus en plus gris et je prends quelques gouttes dans la descente

L' Aiglière (2258m)

Ca aurait pu passer mais sans marge (et ça bien plu une fois à la voiture) : je reviendrai !

5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 10:38

Le seul des 3 "géants" du Dévoluy qu' il manquait à ma collection.

Après l' Obiou et le Grand Ferrand ça faisait quelques temps que je louchais sur le dernier 27XXm du massif.

Je gardais ça sous le coude pour l' automne et puis un peu à cours d' idée, et avec la chaleur annoncée je me dis que finalement autant aller chercher la fraicheur par ses isothermes 0 au sommet du Mont Blanc je me dis qu' on passera peut être sous les 30°C.

Il faut surmonter le trajet voiture annoncé par viamichelin à plus de 3h....(en fait à 4h du matin sans camions ni touristes c' est plutôt 45mn de moins en respectant les limitations de vitesse)

C' est finalement pas beaucoup plus que certains coins du Vercors alors pourquoi s' en priver.

Pic de Bure (2709m)

Toute la montée se fait à l' ombre, les photos ce sera pour la descente, au bout de 3 petites heures me voici sur le plateau

Pic de Bure (2709m)

Comme c' est la foule en direction du sommet et qu' il y en a encore au moins autant en dessous de moi je me dirige vèrs les télescopes et irai au point culminant en rentrant

Pic de Bure (2709m)
Pic de Bure (2709m)

Je traverse le plateau et me trouve un coin peinard pour casser la croûte, la fraicheur escomptée n' est plus d' actualité, mais ce matin à la montée il faisait presque froid, pour un peu je sortais la polaire

Pic de Bure (2709m)

Je rebrousse chemin, pas vraiment pressé mais je ne suis pas d' ici, une fois au sommet il faudra redescendre et rentrer (5h avec le trajet en voiture)

Pic de Bure (2709m)

Le sommet est en vue, les apparences sont trompeuses, il est tout proche

Pic de Bure (2709m)
Pic de Bure (2709m)

Arrivée au sommet avec nettement moins de monde que ce matin mais il suffit d' un ou deux gugusses pour mettre le bordel.

Ca parle super fort, ça fume sa clope et ça téléphone à sa femme pour la rassurer.

A vous qui faites ceci (j' espère que vous n' êtes pas sur ce blog) je m' en fous de votre vie, redescendez la raconter un peu plus bas et laissez le sommet tranquille.

Bon peut être me fais-je vieux et c.. mais fichtre si je monte là haut c' est pas pour respirer la clope d' autrui ni supporter les conversations téléphoniques (pas discrètes en plus) qui me gonflent déjà profondément dans la plaine, à 2709m c' est décuplé...

Seuls les numéros d' urgence devraient passer là haut et encore.

Bref magnifique belvédère mais je redescends un peu trop vite à mon goût retrouver un peu de quiétude plus bas

Pic de Bure (2709m)
Pic de Bure (2709m)

Il faut envisager de redescendre du plateau

Pic de Bure (2709m)

Les photos que je n' ai pas fait ce matin faute de lumière

Pic de Bure (2709m)
Pic de Bure (2709m)

Une bonne grosse journée de montagne, 1600m de dénivelée environ (avec la balade sur le plateau)

31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 16:39

La nuit ne fut pas mauvaise car il ne fit pas moins de 4°C, j' avais encore de la marge.

Comme je vous le disais je me suis réveillé plusieurs fois, car le coin que je croyais plat l' était un peu moins que prévu (quelques centimètres) mais qui suffisait à transformer mon matelas en luge d' été.

Je me réveillais de temps en temps au fond de mon duvet, heureusement que la tente m' arrêtait sans quoi je serais descendu jusqu' en bas du vallon :-D

Il est 5h20 quand je sors de la tente pour profiter de la montagne qui se réveille, je ne verrai pas le lever de soleil directement car je décide de remonter au même endroit qu' hier soir pour privilégier la vue sur le Grand Ferrand.

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)
Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Je vois le lever de soleil à contre jour Vallon Pierra à gauche et Grand Ferrand au centre.

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Je redescends pour prendre le petit déjeuner sur la terrasse panoramique, c' est la voisine qui vient me dire bonjour...tout près de la tente, je ne l' avais pas vu hier soir mais hier soir ça soufflait (ça s' est arrêté en soirée)

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

A force que la Tête de Vallon Pierra ne me nargue, je décide d' y monter, me revoici sur la crète.

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Du sommet, la vue sur le Grand Ferrand, il ne sera pas pour aujourd'hui.

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Au loin, je constate qu' il reste encore quelques sommets qui m' attendent

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)
Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Je redescends dans le pierrier

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Je me ballade dans les parages

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Je redescends même si je ne suis pas pressé

Week end dévoluard J2 : la Tête de Vallon Pierra (2516m)

Je reviendrai très vite dans ce coin.

30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 11:23

Me voici au fond du vallon de la Jarjatte, un coin que j' adore mais où je suis venu bien trop peu souvent (2h de voiture...ça calme) mais je m' efforce d' y venir plus souvent -et ce n' est pas une contrainte-.

Tant qu' à faire, je suis venu avec le matos et je vais rester là 2 jours.

Pas encore sorti de la voiture que le paysage est déjà pas mal!

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Un peu plus haut, dans l' ascension vèrs le lac du Lauzon, avec le rocher Rond (objectif à court terme) comme vigie, on ne le quitte pas des yeux pendant une bonne partie de l' itinéraire, et ça donne envie d' aller voir là haut !

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Le lac atteint, je me dirige vèrs le col du Charnier, c' est par là haut que je compte m' installer.

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Après la photo du col depuis le lac, le lac depuis le col....

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Je me cherche un coin plat et sans cailloux, ça ne court pas les rues par ici, je monte au plus près de la Tête du Lauzon et m' installe sur les 2 m² à peu près plans (à défaut d' être plats) la nuit m' apprendra que c' était quand même un peu pentu...

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Vue imprenable sur le Rocher Rond (toit de la Drôme) alors que le vallon Pierra passe assez vite à l' ombre.

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Je n' ai que quelques mètres à gravir pour atteindre la crète, dégagée sur des kilomètres au Nord et à l' Ouest, et une vue pas mal sur le Grand Ferrand tout proche. Ce dernier est encore un peu dans les nuages.

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Belle lumière sur la Pic de Bure (c' est aussi un objectif) le Dévoluy me plairait il de plus en plus ?

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Silhouettes d' Est en Ouest jusqu' au 3 becs à 48 kms d' ici, le plus loin que j' ai vu semble être le Ventoux à 72 kms d' ici (la Chartreuse est plus proche moins de 70 kms pour la Grande Sure)

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Le Grand Ferrand prend des couleurs

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Le soleil se couche (je m' y attendais) et moi je regagne ma résidence secondaire, il est tard, c' est pratique la longueur des jours d' une fin Mai.

Week end dévoluard J1 : Une nuit à Vallon Pierra

Présentation

  • : Le blog de mickael26
  • : Les randonnées que je fais dans le Vercors...et ailleurs. Les paysages, la flore et la faune locale en photo.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Cerf
    Cette fois nous y sommes ! Je ne pars plus que pour la journée, au pire la demie journée ! Et cette année donc je vais aller le plus possible en Forêt (et un peu moins en lisière et ou clairière) J' ai pris le réflexe, le filet, le tabouret, le monopode.......
  • Cerf
    Aujourd'hui il devait faire un temps pourri... Par chance je n' avais pas posé ma journée ! Mais finalement en sortant du boulot je m' aperçois que c' est pas si mal que ça ! ni une ni deux je repasse chercher le sac qui n' est jamais vraiment défait...
  • Cerf
    Aujourd'hui je pars après le boulot. J' ai gardé des congés mais je ne peux quand même pas poser 3 semaines consécutives... (ça ne me dérangerait pas !!!) J' arrive donc relativement tard, il est 17h30. Ca sort un peu plus tôt aujourd'hui ça brame un...
  • Cerf en sous bois
    Cette année je pense aller en sous bois quitte à faire peu de photos. Ces dernières années je me concentrais sur les clairières la plupart du temps, et si ça passe c' est génial, mais le biotope principal du Cerf reste la Forêt. Ca complique énormément...
  • Ca sort..... tard !
    Aujourd'hui je pars après le boulot... Impossible d' être à l' affût avant 18h entre la voiture et la marche d' approche (et sans trainer et à 80km/h maxi) Je ne vais donc pas trop loin en Forêt sans trop y croire. Le soleil se couche à 19h49 ce soir...

Pages