28 août 2022 7 28 /08 /août /2022 14:07

Petite sortie du soir au Mont Gerbier de Jonc.

Ce doit être la troisième fois que je monte ici.

La saison estivale et surtout quelques connards a laissé des traces.

Des cairns (j'en fais tomber une bonne centaine de toutes tailles, je ne me fais pas trop d'illusions dans quelques jours il y en aura autant mais si tout le monde fait comme moi ça limite toujours un peu!) des tags, du PQ...

Cette mode à la con de laisser une trace de son passage partout, j'espère qu'elle ne durera pas trop longtemps... un cairn, ça se détruit et j'y prends un certain plaisir, un tag au mieux mettra quelques années à s'effacer, quand c'est gravé à même la roche ce sera là pour un paquet d'années.

Je ne sais pas vous mais j'en ai rien à foutre que machin ou machine soit "passé par là le 09/08/22" (c'était écrit comme ça !)

Cela mis à part le coucher de Soleil est pas mal mais il y a peu de couleurs, petite sortie tranquille.

Coucher de Soleil au Mont Gerbier de Jonc (1551m)
Coucher de Soleil au Mont Gerbier de Jonc (1551m)
Coucher de Soleil au Mont Gerbier de Jonc (1551m)
Coucher de Soleil au Mont Gerbier de Jonc (1551m)
Coucher de Soleil au Mont Gerbier de Jonc (1551m)
30 juillet 2022 6 30 /07 /juillet /2022 09:00

Conditions idéales pour partir en bivouac et créneau disponible ! 

Me voici dans le Sud du Vercors en milieu d'aprés midi, loin des foules, je pars hors sentier, pas de source, ni refuge, je vais me démerder à croiser le minimum de monde.

Je suis aussi venu sans tente pour admirer les étoiles filantes cette nuit, j'ai pris 5 litres d'eau, le sac approche les 12 kgs. J'ai hésité à prendre le réflex... j'ai pris le bridge tant pis pour les photos !

Je pars quasi à 16h et arrive à mon lieu de bivouac à 19h, sans courir, en prenant le temps.

Ca souffle et ça doit souffler toute la nuit à 30-40 km/h, je cherche un coin un peu abrité et avec la vue, c'est un peu antinomique...

C'est hyper sec ! je ne l'apprendrai qu'en rentrant mais quelque(s) connard(s) a/ont décidé de faire un feu de camp et ça a faillit partir en sucette (voir ici) à quelques encablures d'ici !

D'aucuns diraient qu'il faut faire de la pédagogie, que les citadins découvrent la Montagne, moi je vous dirai oui ! de la pédagogie à grands coups de pompes de rando dans le cul !

Faut quand même avoir un sacré grain, continuez comme ça et le bivouac sera interdit ! J'adore ce coin et je le respecte comme vous n'avez même pas idée ! Y faire un feu de camp alors même que c'est interdit me poserait un problème mais alors dans ces conditions de sécheresse et alors que les sources sont quasi à sec c'est criminel !

Je ne mets pas cela sur le compte de l'ignorance mais bien sur celui de la connerie !

Je ne suis pas encore au courant de ça, je profite de ma soirée, il ne fait pas froid. Le temps est en effet idéal à part le vent mais avec cette température finalement c'est pas désagréable !

2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
2 Jours sur les Hauts Plateaux : J1 Bivouac au Sommet de Ranconnet (1961m)
31 décembre 2021 5 31 /12 /décembre /2021 18:47

Dernier jour de l'année. Comme on ne sait pas trop ce qui nous pend au nez ces prochaines semaines et qu'en plus il fait beau me voici dans la vallée du Quint pour monter à la Tête de la Dame d'une façon différente.

Petit contretemps sur la route, un éboulement me fait faire un peu de déblayage plusieurs centaines de kilos de roche, ça réveille !

On se croirait au Printemps, et au Printemps bien installé même !

Temps idéal.

Il fait même presque trop chaud en versant Sud et en l'absence de vent.

J'arrive sur le plateau bien entamé, si le temps est d'Avril, la forme est de Décembre.

Petite pause mais l'heure tourne vite et il me faut redescendre...

Je tombe sur une énième battue, forcément j'arrive par en dessus et bien que parti à 10h du matin le panneau a fleuri entre temps et en mettre un en amont c'est sans doute un peu trop demander... surtout en 4x4 mais bon ! Ils sont brocouilles comme on dit dans le Bouchonnois, cette fois le Sanglier a gagné.

Ce qui me gonfle encore plus c'est le "responsable" qui me fait remarquer ma tenue trop discrète à son goût ! Il me conseille de m'habiller en rouge pour lui ce devrait être obligatoire ! "Ah le rouge tu aimes bien ça!" aurais-je tant aimé lui dire... je n'ai pas osé... Je m'habille discrètement en Montagne et dans la Nature en général, pour n'être vu ni des Animaux ni de mes congénères, c'est mon problème, la discrétion fait partie intégrante de ma pratique, j'aime être peinard là haut c'est comme ça !

Il me demande ce que j'ai vu comme faune (je crois qu'il me parle de "gibier" d'ailleurs ça lui a échappé), forcément dans le contexte pas grand chose et tant mieux, je lui dis que j'ai vu des Vautours Fauves... qu'est ce que j'ai pas dit là ! Toujours d'après notre grand gestionnaire de la faune sauvage il y en a "trop" 300 dans les parages d'après lui... ben voyons, et notre grand naturaliste n'a pas compris que le Vautour est nécrophage... d'après lui il s'attaque aux agneaux, c'est comme le Gypaète qui enlève les enfants, croyance moyenageuse...

Enfin bref je conclus la sortie sur cet échange bien trop peu constructif, je continuerai de m'habiller comme je l'entends, il peut passer derrière moi, je le défie d'avoir moins d'impact que moi dans ma pratique de la Nature, il part avec un sérieux handicap... Si je ne peux que tolérer cette activité, entendre ce genre de certitudes est bien au dessus de mes forces... Ce sont eux qui parlent de "partage de la Nature"... en ce qui me concerne je partage...vivement la fermeture !

Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
Tête de la Dame (1506m) par le Pas de la Rouisse
18 novembre 2021 4 18 /11 /novembre /2021 10:07

Je suis un peu trop passé à proximité de battues ces derniers temps... alors je me dis que sur un ENS je vais être peinard ! Ca fait un moment que je veux venir dans les Ecouges, m'y voici !

Grosse déception en arrivant, il n'y a que 3 battues par an ici et il y en a une aujourd'hui j'ai vraiment pas de bol !

Je décide d'aller demander où ils vont (pas où ils me conseillent d'aller) Bon j'ai le droit à 2 ou 3 blagues limites comme quoi ils ne tirent pas sur les promeneurs aujourd'hui, je fais comme si je n'avais pas entendu.

Le responsable vient me voir et nous voyons ensemble sur la carte où je vais passer (je modifie au passage mon parcours je suis prêt à le faire sans problèmes à condition que ça ne me fasse pas faire un détour de 10 kms...)

Ca me semble bien organisé. Autant j'ai (très) souvent vu des comportements limites autant aujourd'hui ça ne semble pas "amateur" personne ne me conseille de ne pas passer ou alors à mes risques et périls (si si j'ai déjà entendu ça !), au contraire j'ai l'impression qu'aujourd'hui tout est réuni... et que ça va se passer du mieux possible (c'est que je dis au responsable je ne sortirai pas du sentier et ça va bien se passer !"

Alors je continue, je traverse leur périmètre, discute avec les 2 que je croiserai (discussion constructive où je fais part de mes craintes, ils ont conscience du danger...mais pas seulement) ils signalent ma présence au talkie walkie, j'ai mon sifflet au cas où, tout se passe bien.

Un truc tout con à mon arrivée le chasseur pose son fusil par terre et me salue, c'est pas grand chose mais je ne l'ai pas souvent observé... Je n'ose pas croire que je suis tombé sur le seul à faire ça mais ce comportement devrait être la norme.

Bon aujourd'hui il y a du brouillard et je n'entendrai pas un seul coup de fusil, cela aussi contribue à renforcer le sentiment de "sécurité".

Bref aujourd'hui je n'ai pas eu l'impression d'être en réel danger, tout semblait encadré, et si seulement je croisais plus souvent des battues comme ça je partirais en Forêt rassuré, j'avais justement ciblé un ENS pour être tranquille.

Les échanges furent constructifs même si nous ne partagerons jamais le même avis jamais sur la chasse en elle même (sur la Faune, la Nature... pourquoi pas?) mais je reste convaincu qu'il y a une solution qui arrange tout le monde. Mais certainement pas celle que je vois trop souvent !

Pour la rando en elle même entre la battue et le brouillard je modifie mes plans, je sors de la mer de nuages quelques minutes avant le pas puis y replonge, une vingtaine de kilomètres et une malgré tout magnifique ambiance, même pas froid mais il fait quand même meilleur au soleil que j'aurais vu moins d'une demie heure... pour 6h de marche : pas cher payé.

Je reviendrai avec le soleil !

Pas de la Pierre Taillée (1618m)
Pas de la Pierre Taillée (1618m)
Pas de la Pierre Taillée (1618m)
Pas de la Pierre Taillée (1618m)
Pas de la Pierre Taillée (1618m)
Pas de la Pierre Taillée (1618m)
Pas de la Pierre Taillée (1618m)
Pas de la Pierre Taillée (1618m)
6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 07:28

Changement de massif, me voici en Ardèche, au col d'Aizac.

Une douzaine de kilomètres au milieu des châtaigniers et des volcans.

L'endroit est calme jusqu'à ce que les coups de feu commencent à résonner un peu partout autour.

Des panneaux LA ENCORE m'incitent à être prudent... sérieusement ?

Aujourd'hui je ne connais pas le coin, et je choisis de rentrer par la route me privant de la fin de la randonnée.

Ces panneaux commencent à me gonfler, j'y vois de plus en plus l'appropriation d'une vallée par un petit nombre, et dans peu de temps ce sera une circonstance atténuante en cas d'"accident"... je suis prudent en Montagne et en Forêt, tous les jours de l'année, mais contre une balle je ne peux pas grand chose.

Belle sortie malgré cela... dommage !

Cime de Rouyon (1180m)
Cime de Rouyon (1180m)
Cime de Rouyon (1180m)
Cime de Rouyon (1180m)
Cime de Rouyon (1180m)
Cime de Rouyon (1180m)

Présentation

  • : Le blog de mickael26
  • : Les randonnées que je fais dans le Vercors...et ailleurs. Les paysages, la flore et la faune locale en photo.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Belvédère de Château Julien (1560m)
    Nous sommes vendredi, le vendredi est un jour de NON chasse en Isère, je cherche une rando par là-bas. Je pars et reviens de la Drôme mais ferai une partie en Isère, que c'est agréable de ne pas entendre de coups de feu (même pas au loin côté drômois)...
  • Amanite Tue Mouche
  • Balade du soir
    Comme le Brame ne semble pas pressé de partir je m'octroie une petite pause. Sans quoi avec ce temps je serais sans doute allé faire un affût. Je vais plutôt me dégourdir les jambes. Casse croûte avec vue sur les Trois Becs, retour crépusculaire
  • Biche
    Nouvel affût, une Biche sort, seule, et vient près. Je suis avec le compact, silencieux par rapport au réflex, je fais des photos sans scrupules, avec le réflex je n'aurais pas pu le faire avec une telle proximité (moins de 10m je pense). Elle approche...
  • Pierre Blanche "autrement'' (2106m)
    Le plus "logique" pour monter à Pierre Blanche c'est de partir de la Coche. Aujourd'hui ça risque d'être l'affluence vu le temps, je pars des hauteurs de Saint Agnan. C'est évidemment hors des sentiers balisés, il faut connaître un peu le coin et éviter...

Pages