8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 16:52

Quelque chose qui me trottait en tête depuis un petit moment, repoussé et repoussé et encore repoussé, si je veux enfin faire un bivouac qui plus est cette année il va faloir me décider.

C' est donc sur le Veymont que je me décide à aller dormir car là haut je suis sur qu' il y a des emplacements de bivouac et vu mon équipement je préfère être à l' abri du vent.

Remarquez j' aurais pu trouver plus simple mais autant commencer par du "costaud" pour voir si je réitèrerai l' expérience. Aprés une bonne approche parce que je suis parti plateau de Beure (pourquoi faire simple ?) me voici dans le vif du sujet une fois le pas des Chattons franchi.

Et c' est ici que ça devient marrant, d' autant que pour compenser un duvet peu adapté, j' ai pris des vêtements, et le sac à dos a affolé la balance : 17 kgs et encore j' ai amené le strictissime minimum y compris pour la photo ce qui est rare.

Aprés il risque de faire frisquet et les nuits sont de plus en plus longues alors je fais cette sortie que j' avais initialement prévu en Juillet.

120908-9 Bivouac Grand Veymont 010

Arrivée en début de soirée, le soleil est déjà loin à l' Ouest, casse croûte et enfilage des diverses épaisseurs, la température baisse vite et il y a un brin d' air frais qui ne me fait pas regretter mes multiples couches de vêtements, j' avais encore un peu de marge

120908-9 Bivouac Grand Veymont 052

Il reste juste le temps d' aménager le couchage, ce soir ce sera au lit peu aprés 20h 

120908-9 Bivouac Grand Veymont 053

Aprés une nuit interminable ou j' ai dormi environ 3 fois 3 minutes maximum, où j' ai vu la voie lactée malgré la pollution lumineuse grenobloise, vu la Lune se lever puis s' élever dans le ciel, puis des nuages passer, puis des chauves souris qui m' ont frôlé ("flippant" quand on ne s' y attend pas) puis un bon nombre d' étoiles filantes et encore quelques passages nuageux, les premières lueurs du jour éclairent péniblement les crètes.

Malheureusement le grand soleil annoncé ne viendra que bien plus tard, le soleil se lèvera dans les nuages à mon plus grand regret. 

120908-9 Bivouac Grand Veymont 138

J' entâme tranquillement ma descente laissant derrière moi mon hôte de la nuit, me jurant intérieurement de ne plus jamais tenter ce genre de choses. Je traverse la plaine de la Queyrie et rentre doucement.

120908-9 Bivouac Grand Veymont 140

Je m' endors à 18h (vous avez bien lu) mes quelques minutes de sommeil des 36 dernières heures pèsent lourd dans mes paupières et les quasiment 12 heures de sommeil ne seront pas de trop pour retaper le bonhomme avant la semaine.

Finalement aujourd' hui et à tête reposée j' ai adoré ce bivouac même si j' aurais préféré dormir mieux, je reviendrai peut être mais avec du matos adapté

commentaires

R

J'avais l'idée de le faire le week-end du 10 août pour la pluie des étoiles filantes. Vu que j'ai travaillé le samedi après-midi, je me suis juste contenté d'une soirée au Roc de Toulau.
De toute façon, au Grand Veymont, le froid est toujours plus ou moins présent au sommet.
Répondre
M


Salut,


Je ne peux que vous conseiller le bivouac au Veymont.


Il ne faisait pas si froid que j' aurais cru, le seul problème c' est que je ne suis pas encore assez équipé, un bon matelas autogonflant n' aurait pas été de trop.


A+



E

Super, j'ai fait la même chose au même endroit fin aout, j'ai adoré aussi, pluie vent et boucs !


A+ Eric
Répondre
M


Salut Eric,


Sur le coup j' étais déçu de ne pas voir le lever de soleil mais avec le recul je ne regrette pas. Je n' avais jamais bivouaqué avant et ce pourrait être le début car le manque de sommeil mis à
part j' ai apprécié ! ! !


Une douzaine de bouquetins, mais j' étais parti sans zoom et pas spécialement pour faire de la photo animalière alors j' aurais sans doute pu en voir plus.


A+



Présentation

  • : Le blog de mickael26
  • : Les randonnées que je fais dans le Vercors...et ailleurs. Les paysages, la flore et la faune locale en photo.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Petit tour du soir
    Petit tour du soir du côté du Pas de la Ferrière après ces semaines relativement peu physiques. Je n'attends pas le Coucher de Soleil (j'ai la flemme).
  • Renard
  • Fin de Brame
    Le Brame tire sur la fin (pour ne pas dire qu'il est fini comme si je n'avais pas envie de passer à autre chose trop vite...). Un Brame correct en ce qui me concerne, dans la moyenne, pas exceptionnel mais pas mal. Depuis quelques temps la photo passe...
  • Ca sent la fin...
    Deux petits affûts (2h30 à 3h chacun quand même mais les affûts de 12h ce sera pour 2022!) hier et aujourd'hui. C'est nettement retombé. Très peu de raires même après le coucher de Soleil, ça ne semble plus se répondre : ils sont espacés et il y a parfois...
  • La Montagnette (1972m)
    Comme chaque fin de Brame je suis cuit. Je n'ai clairement pas les jambes pour faire une longue sortie. Me voici au Vallon de Combau. Je fais en sorte de sortir un peu des sentiers pour croiser le moins de monde possible, ces dizaines d'heures en Forêt...

Pages