11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 17:55

Un oiseau qui reste assez rare dans la région : la bernache nonnette, personnellement c' est la première que je voyais.

130111 Bernache nonnette 005

A mon étonnement, celle-ci n' était pas trés peureuse

130111 Bernache nonnette 040

Elle finit par regagner l' eau

130111 Bernache nonnette 046

Un grand merci au soleil qui n' est sorti qu' un quart d' heure aujourd' hui pile au bon moment 

commentaires

L

Etonnante observation effectivement. Si en plus elle n'était pas farouche...Un peu perdue peut-être ?
Répondre
M


Salut Loïc,


J' étais là pour des oiseaux plus courants je ne m' attendais pas à la voir -d' ailleurs je n' en avais jamais vu-, elle est plutôt rare par ici et en effet je pense qu' elle s' est "perdue" elle
était au milieu des canards et des foulques


A+



M

elles sont superbes ! je n'en ai jamais vu ici , mais nokomi qui habite montpellier en photographie de temps en temps  , c est entre l'oie et le canard !!!


bonne soiree et bon w e avec peut etre une ballade ?


mamyours
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mickael26
  • : Les randonnées que je fais dans le Vercors...et ailleurs. Les paysages, la flore et la faune locale en photo.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Petit tour du soir
    Petit tour du soir du côté du Pas de la Ferrière après ces semaines relativement peu physiques. Je n'attends pas le Coucher de Soleil (j'ai la flemme).
  • Renard
  • Fin de Brame
    Le Brame tire sur la fin (pour ne pas dire qu'il est fini comme si je n'avais pas envie de passer à autre chose trop vite...). Un Brame correct en ce qui me concerne, dans la moyenne, pas exceptionnel mais pas mal. Depuis quelques temps la photo passe...
  • Ca sent la fin...
    Deux petits affûts (2h30 à 3h chacun quand même mais les affûts de 12h ce sera pour 2022!) hier et aujourd'hui. C'est nettement retombé. Très peu de raires même après le coucher de Soleil, ça ne semble plus se répondre : ils sont espacés et il y a parfois...
  • La Montagnette (1972m)
    Comme chaque fin de Brame je suis cuit. Je n'ai clairement pas les jambes pour faire une longue sortie. Me voici au Vallon de Combau. Je fais en sorte de sortir un peu des sentiers pour croiser le moins de monde possible, ces dizaines d'heures en Forêt...

Pages