13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 04:53

Suite à ma sortie de lundi, je décide de laisser passer la semaine. C' est un nouvel affût "du soir" j' arrive vèrs 17h chose que je ne ferai plus une fois que le Brame aura démarré, mais ça permet de me mettre dans l' ambiance.

Je pars à nouveau avec le bridge et ça se voit.

Je ne vais pas encore trop loin en forêt, je vais suffisamment loin de la voiture pour voir quelquechose mais pas trop pour en garder sous le pied.

J' affûte 3 heures et c' est, comme lundi dernier, tard que ça bouge un peu.

J' entends bouger dans la végétation à proximité, ça réveille après 3h sans rien voir. Ce peut être n' importe quoi, quand ça brame on sait à quoi s' attendre mais là je ne sais pas ce qui arrive.

Une Biche suitée traverse la trouée au trot, ça peut être bon signe, ça ne manque pas, quelques secondes plus tard ce Cerf traverse à son tour. On voit qu 'il s' est roulé dans la boue.... ça se précise !

Brame... ça se précise !
Brame... ça se précise !

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mickael26
  • : Les randonnées que je fais dans le Vercors...et ailleurs. Les paysages, la flore et la faune locale en photo.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Tour des Arêtes du Gerbier
    Aujourd'hui, je me cherche un coin où il n' y aura pas foule (je veux être peinard) et faire quelquechose un peu au dessus de mon niveau du moment (ce ne sera pas difficile...) Me voici à Villard de Lans direction le col Vert. Je me laisse 3 options :...
  • Étagne et Cabri
  • Repérages...
    La tension monte... le Brame approche ! Je sais par expérience que ce n' est pas la peine de faire trop de sorties trop tôt sous peine d' arriver cuit en Octobre. Mais je ne peux me résoudre à ne pas monter une paire de fois en "repérages" La semaine...
  • Faon
    Petit affût du soir, un Faon sort dans une lumière encore très correcte. Une Biche est avec lui mais ne sortira jamais dans mon champ de vision.
  • Coucher de soleil
    Une fin Août nettement en dessous de ce que j' avais prévu ! Je m' étais gardé 2 semaines de congés, pour partir sur plusieurs jours. Monter en refuge semblait chiant et anxiogène, et je n' ai jamais trouvé le courage de partir en bivouac, je le regrette,...

Pages