29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 07:30

Toujours en quête de sommets du Sud Drôme, sans neige, au soleil, avec des distances et des dénivelées de saison, je parcoure la carte et tombe presque par hasard sur ces crêtes de Praloubeau dont j' ignorais jusqu' au nom !

Dimanche dernier je pensais avoir atteint le t du c du mode (ou au moins de la Drôme) mais non ici c' est pire.

Je remonte la vallée de la Roanne, j' arrive à St Nazaire le Désert le bien nommé, et je mets la flèche à gauche en direction de Volvent (dernière commune drômoise dans l' ordre alphabétique)

J' atteins au bout d' une heure et demie (aussi loin que le vallon de Combau dites donc) le col des Roustants.

J' étais déjà passé par là mais c' était à vélo et ça fait un petit moment, un temps que les moins de 15 ans ne peuvent pas connaitreeeeee.

J' avais donc posé les roues ici mais pas le pied, le coin est truffé de cols et les routes désertes, j' avais ce jour là coché 7 ou 8 cols...mais revenons à nos moutons...

C' est gris aujourd'hui et ce n' est pas un jour pour la photo

Crètes de Praloubeau (1504m)

Et puis un peu plus haut le soleil semble vouloir sortir

Crètes de Praloubeau (1504m)

Bon pas tout de suite quand même, quasiment pas de vent, ce n' est pas désagréable, pour le panorama (qui doit être pas mal ici par temps clair)...et ben tant pis

Crètes de Praloubeau (1504m)

Je me fais recouvrir par les nuages à l' approche du sommet

Crètes de Praloubeau (1504m)
Crètes de Praloubeau (1504m)

Un peu plus tard ça se lève un peu

Crètes de Praloubeau (1504m)

Mais pas plus que ça...coup d' œil sur le parcours du jour

Crètes de Praloubeau (1504m)

Ensuite c' est une piste qu' il convient de suivre jusqu' au col

Crètes de Praloubeau (1504m)
Crètes de Praloubeau (1504m)

Une douzaine de kilomètres et un peu moins de 600m.

Pas croisé une seule personne de la journée.

Publié par mickael26 - dans sommet
commenter cet article

commentaires

Vincent (cts d'aire) 01/02/2016 19:30

Salut Mickaël. Comme t.. du c... du monde, c'est vrai que c'est un sacré spot ! Au milieu de nulle part. C'est à la fois fascinant et inquiétant. J'me souviens avoir cassé la patte de dérailleur de mon vélo dans le Col de Chamauche juste à côté. Un grand moment de solitude s'en suivit dans cet endroit que je découvrais pour la 1ère fois. Même la carte IGN ne semblait pas finie...
Alors, par temps pas clair, l'immersion doit être sacrément redoutable. Loin, très loin de la civilisation. Merci pour les photos. a+/V

mickael26 05/02/2016 20:11

Salut Vincent,
Je ne suis venu dans la vallée de la Roanne qu' une seule fois à vélo, il me manquait quelques unités pour entrer au club des 100 cols, j' étais venu en cocher une petite dizaine en moins de 100 kms au départ de Saillans : la Vache, Pré Guittard, Roustants et j' en oublie.
Le coin est hyper propice au vélo et j' aurais du y venir plus souvent...tant pis
Au niveau isolement en effet c' était pas mal : croisé personne de la journée !
A+

Présentation

  • : Le blog de mickael26
  • Le blog de mickael26
  • : Les randonnées que je fais dans le Vercors...et ailleurs. Les paysages, la flore et la faune locale en photo.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Couleurs du soir
    Il faut reprendre la "vie normale" après un bon mois (et demi presque) à passer tout mon temps libre (ou presque) en sous bois... Et ça ne se reprend pas en 5 minutes, il me manque quelque chose, un raire, un Cerf qui traverse... j' y retournerai peut...
  • Sangliers
    De loin (recadrage), 4 jeunes sangliers... orphelins visiblement....... Ils sont déjà à l' ombre dommage les couleurs étaient pas mal !
  • Renard
  • Balade au Col du Sabot
    J' avais prévu de monter un peu plus haut aujourd'hui... Mais j' ai une énoooooorme flemme ! Je me contenterai d' un tour au col du Sabot, magnifique point de vue que le lac de Grand Maison
  • Col de l' Agnelin (2638m)
    Pas fait grand chose depuis début Septembre à part des affûts ! (c' est déjà pas mal !) Aujourd'hui j' ai envie de voir autre chose qu' un filet de camouflage au dessus de ma tête ! Me voici à la frontière isèro-savoyarde direction le lac de l' Ane puis...

Pages